Mot du président

Professeur Lazare POAMÉ

Président de l'Université Alassane Ouattara

L’Université Alassane Ouattara (UAO) est particulièrement heureuse de vous accueillir sur son site web et vous souhaite la bienvenue sur cet espace virtuel qui dévoile au monde le réel en acte et en puissance qui structure cette institution.

L’UAO est une Université qui a su montrer à la face du monde sa capacité à résister à toutes les épreuves. Nonobstant les nombreuses difficultés induites par sa délocalisation suite à la crise militaro-politique de 2002 (qui lui a valu la dénomination d’Université de Bouaké à Abidjan), par la crise postélectorale de 2011 et sa relocalisation sur son site originel, à Bouaké, la même année, elle a réussi de manière remarquable à poursuivre sa marche vers l’excellence tridimensionnelle au service du développement clé en tête.

Avec cette relocalisation, l’Université de Bouaké a fait sa mue : elle est entrée, au cours de l’année universitaire 2012-2013, dans le système LMD, imposé par la réforme de l’Enseignement supérieur, avec une nouvelle dénomination : l’Université Alassane Ouattara.

Pour relever les défis qui sous-tendent sa nouvelle identité et ceux de la mondialisation de l’économie et des cursus inhérents au système LMD, l’UAO peut se targuer de compter, en plus des moyens que l’État a bien voulu mettre à sa disposition, sur le dispositif théorético-pratique constitué de ce qui suit :

  • les maquettes pédagogiques aux normes LMD ;
  • le manuel de procédures de l’Université ;
  • le plan d’orientation stratégique de l’Université, singulièrement ambitieux ;
  • l’institutionnalisation de prix d’excellence diversifiés (prix de l’excellence scientifique dénommé Miss Intellect, qui récompense la meilleure étudiante de chaque UFR et de toute l’Université, prix de la pacification de l’espace universitaire récompensant les associations d’étudiants pacifistes et le prix de la meilleure visibilité de l’Université dans la presse) ;
  • le Conseil étudiant dont le Président est élu par tous les étudiants de l’Université sur la base du principe saint-simonien de la méritocratie ;
  • la généralisation de l’enseignement de l’éthique, de l’entrepreneuriat et de la docimologie ;
  • la charte d’éthique de la recherche, conçue par les chercheurs de la Chaire UNESCO de bioéthique et proposée au Conseil de l’Université pour examen et adoption;
  • l’impératif de la co-construction des offres de formation avec les entreprises et les partenaires institutionnels ;
  • la cellule qualité de l’Université, créée pour amener les principaux acteurs de l’Université à s’approprier la démarche qualité ;
  • le contrat de performance initié par Mme le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Professeur Bakayoko-Ly Ramata, résolue à améliorer la gouvernance des universités par le prisme de la gestion axée sur les résultats.

Avec vingt mille (20 000) étudiants (en tenant compte des inscriptions en cours), six cent cinq (605) enseignants-chercheurs et trois cent quarante-quatre (344) agents du personnel administratif et technique, l’UAO est l’une des plus grandes Universités de Côte d’Ivoire et la plus grande à l’intérieur du pays.

Grande également par le champ des savoirs qu’elle couvre (sciences médicales, lettres et sciences humaines, sciences économiques et sciences juridiques).

Grande, une fois encore, par la visibilité internationale que lui offrent le Master International d’Entomologie créé avec l’IRD, le Master d’intégration africaine et la Chaire UNESCO de bioéthique, la première du genre dans le monde francophone.

Grande, enfin, par la réputation de ses enseignants-chercheurs et de ses étudiants : prix d’excellence récompensant le meilleur enseignant-chercheur et le meilleur étudiant de Côte d’Ivoire (attribué respectivement, pour l’édition 2016, au Professeur Francis Akindès, Sociologue, et à Monsieur Kouakou Dorgyles Christ Maurel, étudiant en Sciences économiques), taux de réussite de 100% aux différents concours d’Agrégation (médecine, sciences juridiques, sciences économiques et de gestion) et aux examens du CAMES (titularisation en lettres et sciences humaines)

À l’UAO, l’excellence recherchée est à la fois technoscientifique, irénologique (science et culture de la paix) et éthicologique (topos de l’éthique et des bonnes pratiques). L’on peut ainsi prendre la pleine mesure des mots qui structurent notre credo : « L’excellence tridimensionnelle au service du développement clé en tête ».

Pour nos étudiants, cette triple dimension de l’excellence doit permettre de favoriser l’insertion professionnelle des diplômés et la transformation des campus en espace de vie agréable où le règne du numérique et du dialogue citoyen est exemplaire.

C’est le lieu d’adresser nos sincères remerciements au Président de la République, SE Alassane Ouattara et aux membres du Gouvernement, tout particulièrement aux Ministres qui se sont succédés à la tête du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, pour la réhabilitation des Universités de Côte d’Ivoire, la création des conditions propices à la compétitivité minimale de nos Universités et surtout, pour la résurrection du Campus 2 de l’UAO qui avait été entièrement détruit après la crise militaro-politique de 2002.

C’est aussi le lieu de remercier tous les partenaires de l’Université Alassane Ouattara qui nous ont permis de trouver en leurs structures, des appuis financiers, des cadres de recherche pour nos étudiants et de déploiement de l’expertise des enseignants-chercheurs.

Le regard tourné vers nos atouts, repérables en dix (10) points, nous permet d’affirmer que nos partenaires peuvent continuer de nous faire confiance :

  • Un monde académique façonné par des pionniers conscients de leur responsabilité historique et attentifs aux préoccupations de leurs contemporains ;
  • Une extraordinaire capacité de mobilisation des énergies positives pendant les périodes de crise qui ont scandé la marche historique de la Côte d’Ivoire (Comité de crise créé en 2002 par les enseignants-chercheurs de l’Université) ;
  • Des acteurs (enseignants-chercheurs, étudiants, personnel administratif et technique) résolument engagés dans la démarche qualité, boostée par Madame le Ministre de l’Enseignement supérieur qui vient de créer une Direction générale de la qualité et des normes ;
  • Un corps professoral internationalement connu et reconnu ;
  • Un espace géographique propice à la recherche et à l’ascèse socialement valorisée ;
  • Une expérience réussie de la généralisation de l’enseignement de l’éthique, de l’entrepreneuriat et de la docimologie ;
  • Un enseignement structuré et structurant de la bioéthique garantissant les bonnes pratiques en médecine et dans la recherche portant sur des sujets humains ;
  • Une gouvernance collégiale sur fond de procéduralisme habermassien ;
  • Une stratégie managériale axée sur la réussite de l’étudiant par un effort collectif de maximisation de l’effet Pygmalion à tous les niveaux ;
  • Une volonté constante de faire le maximum avec le minimum reçu.

Visiteurs de tous les pays, explorez en toute quiétude ce site, ce monde virtuel où se côtoient le local et le global, le réel et le possible.

Nous vous remercions d’avoir visité le site de l’UAO et espérons pouvoir vous compter parmi nos partenaires, nos lecteurs fidèles et critiques.


Professeur Lazare POAMÉ
Philosophe-Bioéthicien