Découvrir l'Université Alassane Ouattara



Créée en 1992, l’Université Alassane Ouattara fut d’abord le Centre universitaire de Bouaké avant de devenir, par décret n° 95/975 du 20 novembre 1995, une Université autonome dénommée Université de Bouaké, avec 2 000 étudiants. Durant ses 21 ans d’existence, elle a progressivement et courageusement construit sa propre histoire pour atteindre son niveau actuel.

En effet, en octobre 2002, suite à la crise politico-militaire, l’Université de Bouaké, après avoir tout perdu, a été délocalisée à Abidjan. Afin d’assurer au mieux les enseignements qui constituent sa première vocation et pour faire fonctionner l’Administration, elle était répartie sur huit (08) sites.

En 2010, alors qu’elle n’avait pas encore eu le temps de récupérer son souffle, survint la crise post-électorale. Une fois de plus, elle n’échappera pas aux conséquences de la guerre. Le personnel et les étudiants sont à nouveau traumatisés, des véhicules et des équipements emportés.

En janvier 2012, après avoir passé 10 ans à Abidjan, l’Université retourne enfin sur son site, à Bouaké. À la faveur du Programme d’Urgence Présidentiel, une grande partie de ses infrastructures a été réhabilitée et équipée. Par décret N°2012-984 du 10 octobre 2012 déterminant les attributions, l’organisation et le fonctionnement de l’Université de Bouaké, elle est désormais dénommée : Université Alassane Ouattara, en abrégé, UAO.

L’actuel Président de l’Université Alassane Ouattara est le Professeur Lazare POAMÉ, Philosophe et Bioéthicien. Il est assisté de deux Vice-présidents, les Professeurs Michel KODO, Traumato-Orthopédiste et Séraphin Boti NENE BI, Juriste.

En termes de ressources humaines, l’Université compte 605 Enseignants-Chercheurs, 04 enseignants du secondaire détachés, 344 agents du personnel administratif et technique. Ce personnel assure l’encadrement de 20 000 étudiants(en tenant compte des inscriptions en cours). En 2012-2013, ce personnel a travaillé en synergie pour réussir le basculement intégral de l’Université dans le système LMD.